La médecine tibétaine dans la loi fédérale

La nouvelle loi suisse sur les médicaments impliquera également l’entrée en vigueur d’importantes facilitations des procédures d’approbation des médicaments de médecine complémentaire.

Il s’agit en particulier aussi, et pour la première fois, de médicaments de la médecine asiatique. Dans cette ordonnance, la médecine tibétaine est désormais placée sur un pied d’égalité avec la médecine traditionnelle chinoise et la médecine ayurvédique.


Les médicaments de la médecine tibétaine bénéficient ainsi en Suisse d’une égalité de traitement juridique au sein de la médecine complémentaire qui n’est accordée nulle part ailleurs en Europe.