Entreprise

Inspiration

L’histoire de PADMA commence en 1958 à l’EPF de Zurich. Karl Lutz, un entrepreneur pharmaceutique zurichois prospère, y assiste à une conférence sur la médecine tibétaine. Le conférencier, le Dr Cyrill von Korvin-Krasinski, un moine bénédictin du monastère de Maria Laach en Allemagne, était considéré comme une sommité de la philosophie médicale tibétaine. La manière tibétaine de considérer le corps humain de manière holistique a profondément impressionné Lutz. Lutz voyait dans cette approche holistique la chance d’un renouveau du marché pharmaceutique en Europe, qui s’éloignait de plus en plus de la nature.

Le père Korvin-Krasinski a également parlé des effets des formulas à base de plantes tibétaines. Fasciné, Lutz a fondé le groupe d’étude de la médecine tibétaine et a invité des médecins de renommée internationale à y participer. Le groupe d’étude a étudié les domaines d’application des formules tibétaines et a élaboré une liste d’indications qui correspondait aux directives du système pharmaceutique suisse et européen.

Histoire

Ces formules tibétaines ont été utilisées avec succès pendant des siècles dans les monastères bouddhistes d’Asie. Leur voyage en Europe commence avec Tsultim Padma, un moine médecin de Transbaïkalie, une région bouriate située à l’est du lac Baïkal. Au milieu du 19e siècle, il parvient à endiguer une épidémie mortelle de typhus en Russie. En signe de reconnaissance, le talentueux médecin est invité par le tsar russe à Saint-Pétersbourg. Tsultim y ouvre le premier cabinet médical tibétain d’Europe.

Le cabinet jouissait d’une popularité rapidement croissante. Tsultim a fait venir son frère à Saint-Pétersbourg, connu sous son nom européen de Piotr Badmajew. Piotr ne s’occupait pas seulement du cabinet médical, mais fabriquait également ses propres médicaments. Son aide médicale était sollicitée par des personnes de toutes les couches de la société, riches et pauvres, hommes politiques et nobles, ainsi que par des personnalités célèbres du monde des arts et de la littérature. La révolution russe a brutalement mis fin à ce chapitre.

Un neveu de Tsultim et Piotr a pu perpétuer la tradition en Pologne. Dans les années 1920, le Dr Wlodzimierz Badmajew a ouvert un cabinet prestigieux dans la capitale, Varsovie. Dans son laboratoire, il fabriquait à nouveau ces médicaments tibétains et les vendait dans toute l’Europe. Il publia des revues en plusieurs langues pour promouvoir la santé et un mode de vie équilibré, faisant ainsi connaître pour la première fois la médecine tibétaine à un plus large public en Europe. Le début de la Seconde Guerre mondiale et la domination soviétique qui s’en est suivie ont également mis fin à ce chapitre de manière abrupte.

Esprit pionnier

Lorsque les connaissances ont traversé le rideau de fer pour arriver en Suisse, Lutz a pu commencer à travailler avec les descendants de Wlodzimierz Badmajew, sous l’accompagnement scientifique du groupe d’étude de la médecine tibétaine. En 1969, la société PADMA AG a été fondée.

Le nom de l’entreprise PADMA représente un hommage à la dynastie des médecins, en fait un mot sanskrit. Dans le bouddhisme, la fleur de lotus Padma est un symbole de pureté, de fidélité et de pouvoir créateur. Ainsi, l’entreprise reste fidèle à l’approche holistique des générations précédentes de médecins et conserve un contact étroit avec la nature.

Bientôt, la production des premiers comprimés à base de plantes commence en Suisse, sur la base des anciennes formulas. Une équipe de médecins suisses triés sur le volet effectue les premiers tests cliniques et publie les résultats. Grâce à ce travail, deux premiers produits obtiennent l’autorisation des autorités suisses dans les années 1970 : PADMA LAX et PADMA 28. Il s’agissait donc des toutes premières formules médicinales tibétaines à trouver leur chemin vers l’industrie pharmaceutique occidentale.

Modernisation

Dr. Alexandra und Dr. Herbert Schwabl

Depuis 1994, PADMA est dirigé par le Dr Herbert Schwabl, spécialiste de la physique quantique et de la biophysique, qui s’engage activement dans les innovations de la médecine complémentaire. S’ensuit une période d’intense créativité : PADMA lance plus de vingt formules différentes, toutes basées sur une approche tibétaine holistique et des ingrédients végétaux.

Ce faisant, PADMA évolue avec l’esprit du temps, modernise son site de production et agrandit son laboratoire de qualité Depuis novembre 2015, le siège de l’entreprise se trouve à Wetzikon ZH, tout comme la production et le laboratoire. Aujourd’hui, PADMA AG compte une trentaine de collaborateurs en Suisse et exporte ses produits dans une douzaine de pays du monde. L’objectif reste le même : Des produits naturels à base d’herbes de haute qualité, pour les personnes et les besoins d’aujourd’hui.

PADMA – Formules tibétaines, fabriquées en Suisse. Naturellement!

Responsabilité sociale

L’homme, les plantes et la santé sont au cœur de l’activité quotidienne de PADMA. Cela repose sur une collaboration respectueuse d’égal à égal avec nos clients, nos collaborateurs, nos fournisseurs…

Savoir plus →

Recherche

La connaissance jette des ponts La recherche sur les formules traditionnelles séculaires issues de la médecine tibétaine est la pierre angulaire de l’histoire de l’entreprise. Le fondateur de PADMA, Karl Lutz, était…

Savoir plus →

Qualité

Made in Switzerland L’énorme potentiel des recettes traditionnelles tibétaines ne peut être pleinement exploité que si les produits sont fabriqués et contrôlés selon des normes de qualité élevées. Tous les…

Savoir plus →