Substances protectrices provenant de plantes

Le mode de vie moderne apporte le progrès, le confort ainsi que le plaisir. Cependant, cela signifie souvent aussi une charge pour l’organisme, car nous sommes confrontés à des situations stressantes tous les jours. Les “radicaux libres”, composés agressifs de l’oxygène, sont produits dans notre corps. Ceux-ci endommagent les cellules et activent les “hormones du stress”. À long terme, cela affaiblit le système immunitaire.

Un nombre énorme de radicaux libres sont déjà produits chaque jour dans le métabolisme normal d’un être humain. L’organisme doit faire face à d’énormes quantités supplémentaires de radicaux libres dues au stress psychologique et physique, à des facteurs environnementaux stressants (ozone, électrosmog, etc.), à des erreurs alimentaires (aliments trop gras et trop sucrés ainsi qu’additifs alimentaires), à la fumée de tabac et à des maladies (diabète sucré, hypertension artérielle). Un organisme sain peut y faire face et rendre les radicaux libres et les substances oxydantes inoffensives grâce à ses mécanismes antioxydants, les détoxifiant en quelque sorte.

Si le stress oxydatif est trop important dans le corps sur une longue période ou si trop de radicaux libres sont formés, cela entraîne une légère irritation continue et une activation du système immunitaire. Sur une plus longue période, un état d’inflammation couvant, chronique et subliminal peut se développer dans tout le corps. On parle également d’inflammation de bas niveau (low-level inflammation).

Si ces inflammations se développent dans les parois des vaisseaux sanguins, cela peut entraîner à long terme une constriction des vaisseaux et donc des troubles circulatoires. Les substances protectrices d’origine végétale peuvent contenir les composés oxygénés nocifs et avoir un effet anti-inflammatoire. De telles substances phytosanitaires neutralisantes sont fournies, par exemple, par les mélanges de plusieurs substances de la médecine tibétaine. Les substances protectrices à base de plantes en particulier peuvent intervenir de manière régulatrice et douce.